Tag WordPress : et si vous arrêtiez de les utiliser ?

Le tag Wordpress est une fonctionnalité native du CMS. Il donne la possibilité de relier à chaque article un ou plusieurs tags de son choix. Quel est vraiment leur utilité ? Les tags Wordpress apportent-ils du trafic et des visites ? Doit-on les utiliser, et si oui, comment ?

Vous aurez bien compris en lisant le titre de l’article et en visionnant l’image qui s’y raccroche ma position face aux tags Wordpress. Je vous conseille tout simplement d’arrêter de les utiliser.

Stop aux tags Wordpress

Ne pas confondre tag WordPress et mots-clés

A chaque fois que je décris le fonctionnent des tags dans Wordpres, je commence toujours par expliquer la différence entre un tag et un mot-clé. Un mot-clé est un expression que les internautes tapent dans les moteurs de recherche pour trouver un article, une vidéo ou une image. On doit mettre ce mot-clé dans le titre de l’article, dans le premier paragraphe, le répéter abondamment dans le corps du texte, utiliser des synonymes de ce mot dans l’article, des variantes grammaticales, faire des liens vers d’autres articles en utilisant le mot-clé dans l’ancre…

Un tag est quant à lui une expression qui relie plusieurs articles entre eux. Il permet aux lecteurs de relier des articles similaires qui ne le seraient pas via une catégorie. Un tag WordPress est donc une sorte de « catégorie transversale ».

Il ne faut pas accrocher à un article tous les mots-clés intéressants sous forme de tag !
C’est une erreur que commettent beaucoup de blogueurs. Cela ne sert à rien en terme de référencement, et encore moins pour les lecteurs. Si les tags sont indexés dans Google, cela multiplie les pages similaires, dilue le contenu le plus important, c’est à dire les articles, multiplient les liens internes sans intérêt pour le référencement… Les tags sont donc à utiliser avec parcimonie. Un article devrait en compter 2 ou 3, tout au plus.

Qu’apportent réellement les tags WordPress à votre blog ?

Sur tous les sites internet et blogs sur lesquels j’ai pu travailler, j’ai réalisé le même constat : les tags ne générent pas de trafic, encore moins de visite. Sur Kalagan.fr, même avec une bonne stratégie de référencement, un ajout de texte pour chaque tag, des liens internes dans mes articles, les tags ne m’apportent qu’un peu moins d’1% de mon trafic. Pour la plupart des blogs, c’est bien moins. On est plutôt de l’ordre de 0,1%. Ce sont les articles que Google met en avant dans ses résultats : ils sont bien plus verbeux, plus intéressants pour les lecteurs, sont partagés sur les réseaux sociaux, peuvent bénéficier de liens externes…

Les tags ne sont utiles que pour les lecteurs. Ils leur permettent de lister des articles qui se réfèrent à une même expression. Mais cette fonctionnalité peut être remplie par les articles similaires ou les catégories.

Pour la nouvelle version de mon blog, je n’utiliserai tout simplement plus les tags. C’est peu de visites, peu d’utilité réelle pour les lecteurs, cela dilue le contenu pour le référencement et c’est un travail supplémentaire pour tous les articles.

Les tags peuvent être contre-productifs pour le référencement de vos articles

C’est encore une fois ce que j’ai observé chez de nombreux blogueurs. Pour élargir leur visibilité, non seulement beaucoup de blogueurs indexent leurs tags dans les moteurs de recherche, mais en plus, ils en créent de nouveaux pour chaque nouvel article. Voici les 2 problèmes majeurs que cela engendre :

  • un gros pourcentage des pages du blog sont des pages sans contenu, avec juste une liste d’articles liés au tag. Cela dilue donc la pertinence des articles pour le référencement et diminue l’unicité des pages (ce qui peut d’ailleurs engendrer une forme de duplicate content dans certains cas) ;
  • Sur un mot-clé donné, Google privilégie en général une seule page d’un site. Si vous avez un tag « assurance-voyage » créé et indexé depuis an et que vous écrivez un article sur l’assurance voyage, vous allez créer une concurrence interne entre votre tag et votre article. Votre tag étant plus ancien, votre article aura donc moins de chance de bien se positionner dans Google.

Quels sont mes conseils pour l’utilisation de tag ?

  • si vous n’avez pas encore de tag sur votre blog : n’en créez pas. Cela vous prendrait plus de temps et n’aurait pas d’impact significative sur votre trafic ;
  • si vous avez des tags sur votre blog mais qu’ils ne sont pas indexés : n’en créez pas d’avantage. Vous pourriez même les supprimer. Cela diminuera sur votre blog le nombre de liens internes vers des pages désindexées ;
  • si vous avez des tags déjà indéxés : n’en créez pas davantage. Faite une liste des tags pour lesquels un article complet serait plus judicieux. Vous pouvez alors dans un premier temps créer des redirections 301 de ses tags vers ces articles. Dans un second temps, supprimer les tags qui ont été redirigés.

En reprenant l’exemple de l’assurance voyage, voici le code à mettre dans votre fichier .htaccess pour effectuer une redirection 301 d’un tag vers un article (à mettre en place avec précaution car en cas d’erreurs de syntaxe, cela peut faire planter l’intégralité de votre blog) :

# On s'assure au préalable que le moteur de redirection d'Apache soit activé RewriteEngine On # Redirections 301 des tags vers les articles RewriteRule ^tag/assurance-voyage$ /assurance-voyage-laquelle-choisir/ [L,R=301] RewriteRule ^tag/assurance-voyageur$ /assurance-voyage-laquelle-choisir/ [L,R=301] RewriteRule ^tag/assurance$ /assurance-voyage-laquelle-choisir/ [L,R=301]

Si vous avez des liens vers vos tags dans vos articles, il sera également plus judicieux de remplacer les URL’s vers les tags par des URL’s vers des articles. Vous devriez alors créer un ou plusieurs requêtes SQL en base de données, mais je vous épargne cette partie un peu trop technique.

Un travail minutieux sur les tags peut dans certains cas faire remonter en position des dizaines d’articles dans les résultats, ce qui impactera positivement le trafic d’un blog. J’ai déjà observé des augmentations de trafic de l’ordre de 30% après un nettoyage complet des tags !

Faut-il néanmoins s’interdire définitivement l’utilisation des tags ?

Les conseils que je vous donne ci-dessus peuvent paraître un peu durs avec cette fonctionnalité de WordPress. Certains blogs ont quand même un avantage à utiliser les tags. C’est par exemple le cas des gros blogs ou sites de presse, qui publient plusieurs articles tous les jours. Un tag « Ukraine » sur le site du Monde pourra indexer tous les derniers articles sur les conflits en Ukraine. Dans ce cas, le tag sera utile pour le lecteur. On peut imaginer également pour un blog de voyage de recenser sous forme de tag toutes les destinations. Le tag jouerait alors complètement son rôle de catégorie transversale.

Pour conclure, je conseille aux petits et moyens blogs de ne pas utiliser les tags, pour des raisons de simplicité et d’efficacité en terme de référencement. Si vous avez un contenu assez dense pour accrocher plusieurs articles à chacun de vos tags, désindexez les et utilisez les avec parcimonie, pour le lecteur, pas pour les moteurs de recherche.

Vous avez aimé cet article ?

Comme 48% des blogueurs français, générez des revenus avec votre blog !
Instinct Blogueur vous propose des conseils, des articles et des prestations de qualité pour créer et développer un blog.

Cliquez-ici pour envoyer votre blog sur orbite

Participez à la discussion : Tag WordPress : et si vous arrêtiez de les utiliser ?

Il y a actuellement 20 commentaires sur cette article.
  • Mat - 24 juin 2014 reply

    Voila un point de vue radical mais intéressant..
    Mais est-il valable pour tous les cas? Par exemple, sur mes critiques séries, je met en tag le nom de la série, ce qui permet d’avoir en un clic tout les articles sur une série. Idem pour les BD.. Pour les autres thématiques, c’est moins utile je le reconnais..
    Ton avis sur ce cas concret??

    Kalagan - 26 juin 2014 reply

    Salut Mat.
    Comme je le précise à la fin de l’article, les tags peuvent servir dans certains cas de « catégorie trasnversale ». C’est alors utile pour le lecteur. Par contre, je te conseille de désindexer les pages. Un tag sur « Black Mirror » (je viens de regarder la saison 1, c’est pas mal du tout, et pourtant, je ne suis pas un fan de série) aura peu de chance d’être bien positionné dans les résultats. Alors qu’un dossier complet sur la série (article de référence) aura bien plus de chance. Dans ton cas, je te conseille donc de conserver tes tags, quand c’est utile bien sûr, mais de les désindexer des moteurs de recherche.

    Mat - 26 juin 2014

    Hello Kalagan,

    Merci pour ton retour. J’ai supprimé les tags de mon sitemap. Yapluka!

  • Julien - 24 juin 2014 reply

    Je les ai utilisé au début et j’ai fini par arrêter et désindexer les pages de tags. Je pense effectivement que c’est mieux comme ça!

  • Greg - 24 juin 2014 reply

    Mat,

    Ton cas équivaut à la dernière partie de l’article de Kalagan

  • Mat - 24 juin 2014 reply

    Je garde les tags et je désindexe?

  • Rattana - 24 juin 2014 reply

    J’ai des tags de créées depuis le début de mon blog.
    Comment savoir si les pages de tags sont indexés par Google ? Car j’ai cliqué dans WordPress SEO pour les taxonomies no index mais quand je tape site:nomdedomaine.com sur Google on voit quand même une page tage du type nomdecomaine.com/tag/exemple/ …. c’est que c’est quand même indexé ?

    Kalagan - 26 juin 2014 reply

    Salut Rattana.
    Si tu tapes dans google site:www.example.com/tag/ et que cela t’affiche des résultats, alors oui, c’est que tes tags sont indexés. S’ils sont en noindex avec Yoast (il faut également préciser de ne pas les mettre dans le sitemap), cela peut prendre du temps pour que Google prenne en compte les modifications. Dans ce ce cas, la solution de la redirection de certains tags est à envisager.

  • Sabine PERNET - 24 juin 2014 reply

    Bonjour,
    Un autre cas où la question se pose : quand on a un plugin (ou un thème) qui permet de proposer des articles similaires sur base des tags…
    Question pratique : si on décide d’exclure les tags de la sitemap, ça suffit ?

    Kalagan - 26 juin 2014 reply

    Salut Sabrine.

    Il faut exclure les tags du sitemap en effet. Il faut aussi, dans Yoast, préciser que les tags sont en noindex. Tu peux également rajouter dans ton fichier robots.txt les lignes suivantes, si tes tags sont de la forme /tag/nom-du-tag

    # Désindexation de stags
    User-agent: *
    Disallow: /tag/

  • David Lozano - 25 juin 2014 reply

    Très bon article. Très clair. Merci pour ces infos. Je viens de lancer mon blog sur WordPress et je vais m’inspirer de vos conseils.

  • David Groult - 27 juin 2014 reply

    Très bon article qui tombe pile au bon moment !
    J’ai en effet, décidé de retirer (quasiment) tout les tags de mon blog. Je suis arrivé à la même conclusion que toi Kalagan : les tags sont inutiles pour les petits/moyens blog et nuisent au référencement en créant des pages vides de contenus et potentiellement dupliqués.

  • Nico@Blog du voyage - 27 juin 2014 reply

    Salut Fabrice ! Pour ma part je ne les utilise pas. Mon thème WP créé les pages, mais j’ai bloqué leur indexation afin d’éviter le contenu dupliqué et des pages avec un seul article

  • Luis - 29 juin 2014 reply

    J’ai toujours su que ces tags sont inutile. Merci infiniment pour l’information

  • kategriss - 4 juillet 2014 reply

    Pareil, les tags je les ai utilisés au début (comme tout le monde je pense) mais depuis presque deux ans, je n’utilise plus. Trop de duplicate si mal gérés, peu pertinents (il vaut mieux des catégories/sous-catégories), impression de fouillis et je te dis pas la gueule du back office !
    Parfois je les laisse encore en format texte pour éventuellement donner des infos complémentaires (que ça soit à Google ou aux visiteurs).

  • L.Jee - 14 décembre 2014 reply

    Salut ;)
    C’est très bien de donner des conseils gratuitement, mais il vaut mieux parfois croiser ses sources avec d’autres SEO notamment, qui sont spécialisés sur ce type de questions et ils t’auraient répondu que les tags (WordPress ou autres peu importe) se positionnait bien et permettait d’acquérir du trafic. Même si cela ne représente pas 80% des entrées moteur, cela n’est pas négligeable pour le peu de charge de travail que cela représente.

    Voici un exemple pour une requête que j’ai justement en tête :

    Requête « Video Sébastien Ogier » (Champion WRC 2013 et 2014) :https://www.google.fr/search?sourceid=chrome-psyapi2&ion=1&espv=2&ie=UTF-8&q=video%20s%C3%A9bastien%20ogier

    Tu noteras un tag en top 10 (ça oscille entre 10 et 3 sur la requête suivant les jours), la page en question qui est absolument brute et ne fait que reprendre le flux de vidéos sur ce pilote : http://www.rallyevidz.com/videostags/sebastien-ogier/

    Et en même temps, cela répond parfaitement à la requête que pose l’internaute, donc le tag, bien utilisé et réfléchi, peut-être très utile dans une stratégie de référencement. Sur ce site, cela représente tout de même 1,62% du trafic total, soit +-2000 visiteurs/mois. Certes, ce n’est pas transcendant, mais que cela m’a t-il coûté ?

    Voilà, tout ça pour dire qu’il ne faut pas conseiller les gens à ne pas les utiliser mais plutôt leur dévoiler comment les utiliser d’une façon rentable et intéressante.

    L.Jee ;)

    Kalagan - 7 février 2015 reply

    Salut L.Jee.
    Mon conseil s’adresse plutôt aux blogueurs qui ne sont pas spécialistes du référencement. Bien entendu, il y a des manières d’utiliser les tags pour le SEO, mais en général, ils sont très mal utilisés. Pour le peu que ça apporte, je conseille donc de ne pas les utiliser. Cela prend moins de temps et d’effrots qu’apprendre à bien les utiliser pour +2% de trafic…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>